Forum de RP sur le jeux Eldarya
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Acte 4 : Les sélections

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kalyss

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Perdue dans les bois...

MessageSujet: Acte 4 : Les sélections   Sam 21 Mai - 0:06

Le jour des sélections, enfin. Les deux jours qui s'étaient écoulé lui avaient semblé interminable. Elle avait passé son temps à s'entrainer au pied de l'arbre centenaire du jardin, ou à dormir comme un chat sur ses branches. Elle appréciait ce petit coin calme de la garde, et s'y sentait presque comme chez elle, dans son arbre, celui qui était dans la fôret. Ecoutant à moitié le discours des chefs de gardes dans les jardins,elle soupira en pensant à toute ses affaire qu'elle avait volées et qui étaient encore là-bas, espérant pouvoir mettre rapidement la main dessus. Mais pour ça, il fallait gagner. Sinon, bonjour le cachot jusqu'à ce que mort s'en suive...

Sortant de ses pensées lugubres à la fin du discours, elle suivit un groupe de type musclés qui braillaient, avec de grosses armes sur leurs épaules. Ils discutaillaient de comment ils était les meilleurs, et comment ils allaient tous mutuellement s'écrabouiller. Pa-ssio-nant.
Mais Kalyss les enviaient un peu, parce que son espadon à elle, celui qu'elle avait piqué à un mercenaire il y a quelques années, était resté au chaud dans le tronc de son arbre. Avec son marteau géant, et les morceaux d'armure qu'elle avait piqué à droite à gauche. La seule arme qu'elle avait sur elle était sa dague. Mais cela suffira t-il? Elle jeta un coup d'oeil rapide aux arme du groupe d'imbéciles tandis qu'ils descendaient les escaliers menant à la plage. Un vorpal, des Claymores... Des armes lourdes, qui faisaient beaucoup de dégâts. Sa dague ne lui saurait pas d'une grande utilité, étant donné qu'elle ne postulait pas pour la garde de l'ombre... La discrétion ne lui serait d'aucune aide au corps à corps. Et elle n'avait pas d'armure non-plus pour réduire l'impact de ces mastodontes sur son corps. La catastrophe. Est-ce que tout cela n'était qu'un piège, en fin de compte?

Ils arrivèrent enfin sur la plage, où déjà le chef de la garde Obsidienne attendait. Les prétendants présents formaient une ligne face à lui. Les types devant elle firent de même, et Kalyss supposa qu'il devait en être de même pour elle.

Lorsqu'elle se plaça, tous les autres participants se tournèrent vers elle. Un rire tonitruant monta à sa droite: Un des types, le plus grand et plus musclé dont le Vorpal devaient bien faire 1m60 se tordait de rire comme jamais.

-HAHAHA Gamine qu'est ce que tu viens te perdre ici?! Les épreuves pour Absynthe c'est dans les jardins! Dit-il avec un rire gras digne d'un nain de taverne un peu trop beurré.

Kalyss ne répondit pas, fixant droit devant elle la mer qui ondulait doucement.

-Hé! Jte parle la greluche! T'as perdu ta langue?


Le regard de la Louve se tourna lentement vers le type. Il était à la fois méprisant et meurtrier.

-Ohh attention elle me lance un regard méchannnt!


Plusieurs candidats se mirent à rire à leur tour. Il était vrai que Kalyss détonnait fortement. Déjà, il n'y avait pour l'instant que des hommes. Ensuite, ils étaient plutôt grand... Et Kalyss elle ne dépassait pas les 1m65. Mais qu'importe... Si ce type avait le malheur de tomber contre elle, il allait passer un très trèèès mauvais quart d'heure.

Un silence se fit tout à coup dans les rangs, et le regard de Kalyss se tourna vers la personne qui avait fait taire l’assemblée avec curiosité...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyana

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 21 Mai - 0:52

Alyana n'avait écouté que d'une oreille distraite le discours de Valkyon. Elle était bien trop occupée à jauger ses futurs adversaires. Mentalement elle se préparait aux futurs combats, elle le savait, la moitié du combats se jouais avec le mentale, encore plus quand on avait à faire à plus gros que soit.
En arrivant sur la plage elle entendit un petit groupe se mettre à rire enfin plutôt à grogner comme des ogres enrhumés...

La foule  d'hommes aux armures lourdes et statures de colosses semblait entourer quelque chose.
Elle avait opté pour une armure typiquement elfique d'une légèreté inégalé et qui protégeait tout de même des meilleurs coups d'épée. Elle ne s'attendait pas à avoir faire à des gourdins, des haches, des hallebardes et des fléaux. Elle était décidément bien trop habitué au raffinement des elfes. Dans sa chambre, un peu plus tôt , elle avait longuement hésité entre sont épée et sa hache pour finalement opter pour l'épée plus facile à manier, elle regrettait à présent se choix.

Elle arrivait presque au niveau du regroupement quand elle posa son pied sur la dernière marche, une tête se tourna vers elle suivit d'une autre puis se fut l'ensemble du groupe qui la dévisagea.
En premier lieu elle se dit qu'elle devait avoir fière allure, elle ne partait pas de armet, elle préférait avoir la tête libre, mais un plastron en or venait protéger son torse par dessus une fine cote de maille ainsi que des cuissardes pour protéger ses  cuisses des coups bas, enfin, des gantelets et des épaulières  en  métal plaqué or venait compléter son armure. Très vite elle compris que les hommes n'admiraient pas le talent des elfes pour l’armurerie. Les regards étaient libidineux et des sourires malsains venaient tordent leurs visages ingrats. Beurk...c'est ça, regardez bien le visage de celle qui vous mettra la tête dans le sable.
Elle repris constance et s'approcha des rangs, le chef de garde discutait avec le jury et semblait opter pour l’ignorance la plus totale de ce qui se passerait entre les concurrents. Sûrement une manière d'évaluer notre comportement en groupe.

_ Tiens Voilà une autres donzelles, celle la j'en ferais bien mon goûter ! Dit l'un des hommes grand d'au moins deux mètres, avec un armet trop petit sur sa tête et un nez écrasé.

_ Tu n'en ferais rien espèce de Troll grassouillet ! Je ne laisserais jamais des mains aussi velus et dégoûtantes se poser sur moi, je te les couperaient avant même que tu n’aie essayé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalyss

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Perdue dans les bois...

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 21 Mai - 1:16

C'était l'elfe de l'autre jour. Kalyss haussa un sourcil. Qu'est ce qu'elle faisait là? Elle eut cependant rapidement sa réponse lorsqu'elle vit l'armure étincelante de celle-ci.
Qu'est ce que c'est bling-bling, se dit la Louve en affichant en tête blazé, mais ça doit coûter une blinde...
Un rictus se dessina sur son visage sans même qu'elle ne s'en rende compte. Elle observa l'elfe s'approcher de la troupe déjà formée de sa démarche chaloupée.
Cette fille n'a rien a faire ici, pensa t-elle. Elle est plus précieuse qu'un Diamant Rose...

Un des types prit la parole d'une voix graveleuse :

-Tiens Voilà une autres donzelles, celle la j'en ferais bien mon goûter !

Kalyss leva les yeux au ciel, exaspérée. Les mâles ne pensent qu'à se reproduire ou...? Elle fut surprise d'entendre la voix cristalline de l'elfe s'élever à son tour :

-Tu n'en ferais rien espèce de Troll grassouillet ! Je ne laisserais jamais des mains aussi velus et dégoûtantes se poser sur moi, je te les couperaient avant même que tu n’aie essayé !

La jeune fille émit un petit rire. Le type ressemblait pas mal à un troll c'est vrai. Il en dégageait limite l'odeur en prime... Elle toisa un moment l'Elfe. Elle avait envie de voir ce qu'elle valait au combat après de tels paroles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyana

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 21 Mai - 1:38

Au moment ou le gros troll allait répondre la voix grave de Valkyon s'éleva.

_Bien! Puisque vous êtes tous la nous allons pouvoir commencer. Vous avez été repartis en quatre groupe de quinze  toutefois de nous avons deux participantes de plus.
Alyana intégrera le groupe quatre et Kalyss le groupe un.  
Groupe un restez en rang, les autres faites une ligne sur la gauche. Quand le premier groupe aura fini son combat c'est le groupe deux qui s'avancera. les perdants du groupe 1 devront quitter la plage, une  équipe de soigneurs aideront les blessés.

Sur ce il se rassit sur son fauteuil en bois et pris un air impassible.

Alyana suivit le plus gris groupe qui vint se mettre en ligne. Les rires gras c'était calmé et tous regardaient avec vigilances les concurrents restés au milieu.
Alyana fut surprise d'y voir au coté des mastodontes une petites silhouettes familière.
Mais que fait elle là celle-là?
La gueuse se tenait  au milieu des combattants, elle n'était même pas armé et n'avait aucun équipement de protection. ça allait être un massacre, le jury semblait aveugle à la situation et le combat allait commencé. Alyana ne put que saluer le courage de la sauvageonne à moins que ce ne soit de la folie....c'est elle se battre au moins?

la réponse ne se ferait pas attendre, une monstre armée d'un fléau s'approchait du centre des combattants avec l'air de vouloir en découdre et le premier coup tomba.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalyss

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Perdue dans les bois...

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 4 Juin - 0:17

-Bien! Puisque vous êtes tous la nous allons pouvoir commencer. Vous avez été repartis en quatre groupe de quinze  toutefois de nous avons deux participantes de plus.
Alyana intégrera le groupe quatre et Kalyss le groupe un.  
Groupe un restez en rang, les autres faites une ligne sur la gauche. Quand le premier groupe aura fini son combat c'est le groupe deux qui s'avancera. les perdants du groupe 1 devront quitter la plage, une  équipe de soigneurs aideront les blessés.

Musclor se rassit, ne prétend aucune intention au regard que lui lançait Kalyss à ce moment précis. La jeune fille allait donc devoir se passer d'armes...

Alors que son groupe tenait le rang au milieu de la plage alors dégagée, la Louve porta son regard perçant sur les participants, analysant le moindre détails. C'était peut être un peu de la triche dans un combat qui était censé déterminer le plus fort, mais sans armes, la brune n'avait pas d'autre choix que d'user d'un peu d'esprit. Elle scruta ses adversaires discrètement.

Celui là boite légèrement, il a une faiblesse à la jambe gauche... Lui... Son arme est trop lourde, il va être très lent. Celui-ci a l'air aussi stupide qu'un Corko...

Elle continua à détailler les éventuels points faibles de ses adversaires un à un jusqu'à ce que le signal ne retentisse. Elle sortit violemment de ses pensées lorsqu'un barbu enragé fonça dans le tas, l'esquivant de justesse en faisant un saut latéral. Pourtant, ce n'était pas elle que le type visait. Il avait foncé sur d'autres barbus, toujours plus musclés et luisant les uns que les autres. Ils ne se souciaient même pas de la "frêle petite jeune fille" qui était sur la champ de bataille.

Tant mieux, ça sera beaucoup plus simple si ils ne se méfient pas.


Kalyss observa quelques instants les combattants dans la mêlée, et plus particulièrement leurs armes...

Mh... ça, ça semble pas mal.

Un type malingre se battait aussi bien que mal avec deux dagues fines qui semblaient légères mais diaboliquement tranchantes (quand on savait s'en servir...). ça serait sa première cible, pour au moins avoir une deuxième dague en plus de la sienne. Pour la suite, elle avait repéré l'arme du macho de tout à l'heure, un peu trop clinquante pour être son style, mais qui semblait faite en adamantine, et donc d'une légèreté incomparable... Si on oubliait l'armure qui devait bien peser la moitié du poids du gars.

Quel crétin. Pourquoi prendre une arme aussi légère si c'est pour se charger en armure...

Le type malingre se fit éjecter de la mêlée d'un coup de marteau. C'était le moment! Kalyss fondit vers lui alors qu'il se relevait difficilement. Il fut surpris de voir la semelle usée d'une chaussure se planter sur son faciès à ce moment précis. Il vola un peu dans les air avant de retomber lourdement sur son fessier. En ouvrant les yeux, il eut le temps de s’apercevoir que c'était une petite brunette sale qui lui foutait une rouste. ll eut honte avant de tomber inconscient à la suite d'un coup du lapin.

Enfin, notre guerrière avait deux dagues. Les autres idiots n'avaient rien vu de ce qu'il s'était passé un instant plus tôt et continuaient de se bastonner allègrement, à coup de haches et de marteaux. Kalyss n'était, elle, pas assez folle pour se jeter là dedans. Avec aucune protection, elle s'en sortirait peut être avec les deux jambes cassées,des côtes en moins et borgne. Et il en était hors de question...
Aussi elle attendait que les plus faibles se fasse éjecter de la mêlée. C'était beaucoup plus simple d'y aller un à un, et cela l'amusait de voir la difficulté aller crescendo.

Au bout de plusieurs minutes, un petit monticules de types gémissant s'étalait dans un coin. La brune n'avait aucune blessure, et se tenait prête à affronter les trois types les plus baraqués qu'il restait, dont l'abruti qui l'avait traité de gamine. Les 3 types s’aperçurent enfin que la plage était plus déserte que tout à l'heure. Il se tournèrent les yeux ronds vers la fille qui se tenait non loin d'eux avant de rire du même rire gras que tout à l'heure.

- T'es encore debout toi? Va jouer ailleurs! Lança le gros lourd en lui faisant signer de dégager de la main.

Il ne semblait pas se douter que les débris faéliens qui trainaient derrière elle était son œuvre. Les deux autres types semblaient, eux, avoir compris, et reculèrent de quelques pas lorsqu'ils virent le regard de la louve s'assombrir.
En un éclair, elle se saisit de la main que gigotait l'imbécile, et l'immobilisa en la retournant. Le barbu eut une réaction de surprise, mais trop tard ; elle lui avait collé un high kick en pleine mâchoire. Il eut un mouvement de recul, mais se ressaisit bien plus vite que ne le cru notre Louve, et il lui assena un coup puissant à l'aide du manche de sa magnifique Claymore.

Le corps de la louve vola dans les airs, mais à l'aide d'une pirouette adroite, elle réussi à retomber sur ses pieds. Le coup lui avait coupé la respiration pendant quelques instants, et ses côtes lui faisait un mal de chien.

C'est impossible qu'il bouge si vite avec une armure pareille! à moins que...


Elle plissa les yeux, reprenant son souffle, observant le type qui se dirigeait d'une démarche de Caïd vers elle.

...! C'est une armure magique! L'enfoiré!


Le type s'avançait de plus en plus, suivit des deux autres, tout en riant.

-Alors petite salope? On a essayé de me foutre K.O? Il va t'en falloir beaucoup plus que ça!

Le regard de Kalyss s'assombrit encore davantage; ses pupilles devinrent aussi fine que celles d'un chat, et ses pieds s'enfoncèrent dans le sable. Si son armure protégeait son corps... Son cou, lui, était nu. Et c'était là son point faible... Et malgré le fait qu'il soit géant par rapport à elle...Elle avait un plan, et il allait faire mal.

-Tu vas regretter... Siffla t-elle.

Le type fit une pose avant de rire d'un rire encore plus tonitruant. Ce fut le signal. Elle fonça vers lui aussi vite qu'elle put.

-Oooh comme c'est mignon tu veux y aller de toute ta force?! Vient, je t'attend! Dit ce dernier en prenant une position de stabilité , les pieds plantés dans le sable.

Mais il se trompait. Kalyss glissa, passant entre les jambes du mastodonte surpris. Se relevant directement de sa glissade, elle sauta contre une des deux armoires à glace à l'aide d'un pied, fit une pirouette aérienne, et attrapa la tête du type entre ses deux cuisse afin qu'il ne bouge plus. De cette position, elle asséna deux coups avec ses dagues; l'un vint se planter directement dans son plexus solaire; l'autre vint se planter dans l'une des jointures de l'armure. Le barbu tomba à genoux, le souffle court, tandis que l'acrobate effectuait un salto avant avant de se saisir de la dague restée dans l'armure, et de la tirer de toute sa force, le pied contre l'épaule gauche du mastodonte. L'amure s'ouvrit alors comme une vulgaire boite de conserve, et elle lui affligea un dernier coup de pied là où elle l'avait déjà blessé, ce qui acheva de l’emmener au pays des bisounours.
Se saisissant de l'arme qu'elle convoitait un peu plus tôt, la louve se tourna vers les deux types restant, qui tremblaient dans leurs bottes.  

-Alors, a qui le tour? Lança t-elle avec un sourire fou peint sur le visage.

Le reste du combat fut rapidement achevé. Avec une arme pareille et ses capacités, Kalyss était au dessus de ces deux fans de gonflette. Quelques pirouettes, des alternances entre claymore et dagues,et les types étaient finis. Enfin pour l'un d'eux, puisque l'autre déclara forfait lorsqu'il vit la louve assoiffée de sang prête à lui couper la tête pour ses moqueries... Enfin... ça c'est ce qu'il pensait. Car Kalyss avait plutôt quelques idées de tortures derrière la tête.

Mettant le pied sur le dos de ce dernier soumis, la guerrière tourna la tête vers Valkyon en le fixant droit dans les yeux. Elle ne perdrait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Valkyon

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 07/01/2016
Localisation : Entrain de nourrir son Musarose

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 4 Juin - 1:06

Valkyon observait les combats avec attention.  Il gardait un œil discret, mais attentif sur la petite "sauvage", tout en se concentrant sur les autres participants. Le niveau de la plupart était juste passable, quelques un se démarquaient grâce quelques instincts bien utilisés, ou une maîtrise approximative de leurs armes. Dans tout les cas, les combats n'avaient rien de remarquable. L'ensemble ressemblait à un nœuds de serpents gigotants, dont certain, s’étant fait mordre la queue, se retrouvaient à ramper dans un coin. La petite restait légèrement à l'écart, traçant un cercle autour de la mêlé elle semblait attendre en comme une lionne en chasse que la proie faible vienne à elle. Un combattant, plutôt de faible stature, se retrouva les quatre fers en l'air après avoir reçue un coup de marteau en plaine poitrine et ceci tout prêt de la petite, qui, aussitôt, lui sauta dessus. En un rien de temps elle lui avait mis un coup de pied souple et rapide en plein visage. Le pauvre diable sembla d'abord être pris par surprise, mais il n'eut pas le temps de se remettre sur pied, que la petite lui avait tordue le cou comme un pimpel.

A ce moment le reste du combat devint flou, la mêlé continuait se dandiner bruyamment dans un rythme désaccordé d'un ennuie peu imaginable. Valkyon, malgré lui, suivit d'avantage les mouvements de la gamine qui se trouvait a présent armée. Elle semblait vouloir garder le même procédé et Valkyon en fut satisfait. Elle montrait de la logique, chose que la plupart semblait ne pas avoir. Très vite il y eu plus d'hommes à terre que debout. Quand les derniers combattants firent enfin intention à la petite chose qui était resté debout jusque là, ils eurent la mauvaise idée de la provoquer. En quelques voltiges et avec des coups bien placés, ils étaient bon pour être alité plusieurs jours.

Le pied sur le dos de son dernier adversaire, elle le fixa droit dans les yeux, d'un air satisfait et déterminé. Valkyon devait se l'avouer il était lui aussi troublé, cette petite chose venait de remporter le premier tournoi. Bien qu'il est reconnue ses nombreuses capacités au cours de leurs escapade dans les bois, il n'en espérait pas temps. Les choses devenaient plus qu’intéressantes et Miko ne pourrait jamais emprisonnée un si merveilleux atout.

Il se leva satisfait tout continuant à fixer la petite d'un air implacable ne laissant rien transparaître.
_ Bien ! Gagnant du premier combat, Salix ! J'invite l'équipe suivante à se mettre en position.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyana

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 4 Juin - 2:07

Ce serait bientôt au tour d'Alyana. Elle savait qu'elle devait concentrer ses forces, répéter dans sa tête, telle une litanie, toutes les stratégies, toutes les sortes d'imprévus qu'elle pourrait rencontrer. Mais tout en s'étirant elle songea... à quoi bon, je vais tous les vaincre, quoi qu'il arrive !

Après avoir vue le combat de la sauvageonne, elle était gonflée à bloque !
La gueuse avait du talent, non, beaucoup de talent. Elle voulait l'affronter en combats singulier et si pour cela il fallait mettre tout les  autres la tête dans le sable, elle le ferait.

Voilà un bon moment qu'elle 'avait pas eu l’occasion de se défouler ainsi. Ses derniers jours au palais, avant son envoit forcé et cruel dans se trou à rats remplie de testostérone, elle les avaient passé à prendre des cours de bien séance, de diplomation et de stratégie politique et militaire. Elle fit rouler chacun de ses muscles, et tourner ses articulations. Elle serait moins rapide que si elle avait eu un entraînement intensif la veille, mais elle comptait sur l'adrénaline pour faire croître ses forces.

Le vent au parfum de sel vint balayer quelque mèches de cheveux qui lui obscurcissait la vue. La brise était bienfaitrice, elle sentit l’énergie du souffle maritime entrer dans chaque pores de sa peau. Se lier à la force des rayons du soleil qui lui faisait plisser le yeux. Comme tout bon elfe, elle fit une prière aux éléments présents. D’abord le vent, l'énergie de l'intention, impalpable et immatériel, puis du soleil, chaud et revigorant, énergie de l'âme et enfin de la mer houleuse et régénérante énergie de l'esprit. C'est la voie du chef de garde annonçant le vainqueur du troisième combat, qui la sortie de ses incantations.

Elle se dirigea droite et fier au milieu de terrain dessiner par les traces au sol des bottes des autres combattants. L'épée à la main, elle observa ses adversaires. Peu faisait attention à elle, certain toutefois restaient méfiants, sûrement à cause des performances de la gueuse. Il la considérait comme une adversaire potentiel et non un simple morceau de viande désirable.

Ah elle m'a enlevé l'effet de surprise ! se dit-elle tout en souriant.
Elle plaça ses appuis et chercha du regard un adversaire avec lequel s'échauffer.
A sa droite, se trouvait un grand jeune homme plutôt mince armé d'une lance, l'arme était adaptée a sa stature et il semblait savoir s'en servir, puisqu'il venait de mettre son adversaire au tapis. Toutefois Alyana nota qu'il manquait d'équilibre, un défaut qui lui coûterait la vie lors d'un combat à mort. Elle se sentit obligée de lui faire un léger cours de placement de jambes. A pas rapides, elle s’approcha de lui par derrière. Le jeune homme, trop satisfait d'avoir mis un adversaire à terre et pris d'une soif de victoire, s'apprêtait à foncer en direction d'un tas de muscles, armé d'un hache, sans se préoccuper de se qui se passait à son point mort.

Elle lança sa jambe vers l'avant  en traçant un arc de cercle parfait dans le sable et renversa le pauvre lourdot d'une balayette.
Une fois à terre, elle ne lui laissa pas le temps de se mettre debout, elle lui envoya directement son genoux dans le nez. Celui-ci explosa faisant gicler du sang sur son armure qu'elle avait mit tant de temps à faire briller.

-Alalala Mon ami ça m'apprendra a vouloir faire de chaque combat un merveilleux spectacle. Dit-elle tout en  se penchant pour récupérer la lance, qu'elle lança au loin afin qu'aucun combattants ne puissent  s'en servir.

Elle continua ainsi à donner généreusement des leçons de combats, des plus petits gringalets aux plus grands maladroits. Une fois qu'elle fut bien échauffée, elle constata que seule quatre hommes restaient debout. L'un deux, s'en sortait pas mal. Il avait lui aussi une épée mais la sienne était en dents de scie, a cause de cela elle allait devoir passer des heures à aiguiser  la sienne plus tard, elle en soupirait d'avance. Elle fonça sur lui, la souplesse et la vitesse que lui prodiguait son sang elfique lui furent un atout de taille. Elle eu le temps de le blesser aux côtes avant que leurs épées ne s'entre choque.

Elle était heureuse de pouvoir montrer c'est talent d’épéiste au géant bronzé qui servait de chef de garde. Avec ça il cesserait peut être de la traiter en petite princesse risible. Son adversaire frappait avec force, elle s'entait ses muscles faiblir mais elle ne devait rien lâcher.

Les vois de son père et de ses oncles raisonnèrent en elle.

Tu dois te montrer à la auteur ! Tu n'est plus une enfant à présent ! Cesse donc ses pleurnicheries ! Tu dois te montrer forte, toujours ! Ne montre pas tes sentiments ! Reste droite ! Une reine ne perd jamais !

Avec rage elle tourna sur elle même tout en s’accroupissant, elle prit dans sa main du sable qu'elle jeta au visage de l'homme quand elle fut à nouveau face à lui. Profitent de son aveuglement temporaire elle le désarma et avec un coup de point dans la trachée, suivit d'un coup de pied dans l'estomac elle le mit à terre.

Transpirante et les muscles tremblants, portant d'une main son épée et de l'autre l'épée à dents de scie, elle fit face à son prochain adversaire. Mais il n'y avait plus personne. Elle avait gagnée ! Victorieuse, elle fit face au jury puis à la foule silencieuse des autres combattants auxquels elle fit une courbette théâtrale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalyss

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Perdue dans les bois...

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Jeu 25 Aoû - 23:59

Kalyss, assise sur le sable dans un coin reculé se tâtait les côtes en regardant les combats.

Mince... Une de mes côtes doit être fêlée par le coup que l'autre idiot m'a collé avec sa Claymore... J'espère que tout ira bien jusque la fin des sélections... Si j'appuie pas ça devrait aller...

Il fut l'heure pour le groupe de l'Elfe dorée de passer, et l'attention de Kalyss se renforça. Elle se demandait comment cette précieuse petite elfe allait bien pouvoir s'en sortir. Elle avait certes montré du talent pendant l'évasion, mais dans une méelée, tout était différent...

Ses doutes s'étaient envolés dès l'instant où la jeune Elfe avait posé le pied sur le champs de bataille. Ses gestes, ses mouvements tout était précis, millimétré et souple. On croirait même qu'elle dansait tant elle était gracieuse. Kalyss ne put s'empêcher d’éprouver de l'admiration, et le spectacle la laissa bouche bée. Jamais elle n'aurait pensé qu'un combat pouvait être aussi beau. Elle ressentait l'envie d'apprendre à se battre comme ça. C'était... Tellement féminin. Tellement gracieux...

Détachant son regard du combat un instant, ses yeux se baissèrent vers ses mains usées et crasseuses. Même si elle trouvait cette fille superficielle au possible... Elle lui enviait sa beauté et sa grâce. Sans toutefois se l'avouer entièrement.

Le combat continuait, et il devint un peu plus sanglant, ce qui n'enlevait rien de l’étincelante beauté de l'elfe (ce qui avait le don d'agacer Kalyss.). Elle semblait même s'amuser à donner des leçons à ses adversaires.

Le dernier survivant s'avança alors, et il se prit une élégante raclée. Mais... Le visage de l'elfe avait changé une fraction de seconde. Une rage nette et féroce avait déformé ses traits fins. Avant qu'elle n'eut le temps de finir de gober des mouches, l'elfe fut déclarée vainqueur. Des sifflets s'élevaient,pourtant, Kalyss, elle, ne pouvait que se méfier qu'un peu plus de cet Elfe à la peau aussi dure que l'or qui la couvrait...

Les combats défilèrent et se ressemblaient tous. La louve n'avait aucun mal à terrasser ses adversaires, dont la plupart n'était que des gros bourrus, et lorsqu'elle ne combattait pas, elle admirait les techniques de l'Elfe.
Les derniers combats étaient peut-être plus difficiles, mais rien d'insurmontable. L'avant dernier combat qui opposait l'Elfe à un espèce de géant se termina alors, et le dernier combat pouvait enfin avoir lieu...

Un combat qui opposerait l'elfe à la louve...

Kalyss s'était levée et regardait l'elfe comme elle regardait ses proies. Elle ne pouvait pas perdre, elle ne DEVAIT pas perdre. Pour Emeraude, pour sa liberté; Elle allait tout donner.

Valkyon se leva à ce moment, surprenant tous les combattants encore présents sur la plage.

-Bien pour le dernier combat vous ne vous ferez pas face,
dit-il en se saisissant d'une énorme Claymore à dents de scie, mais vous devrez m'affronter en groupe.

Kalyss le regarda avec les yeux ronds.

Quoi... L'affronter LUI?!

Ses chances se gagner semblait s'envoler avec la brise côtière. Elle prit le temps de réfléchir 5 minutes avant de se dire que le but n'était probablement pas de gagner. Alors qu'elle se mettait en position, elle lança un regard déterminé à sa coéquipière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alyana

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Dans mon lit

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Ven 26 Aoû - 0:57

Les combats s'étaient enchainés plus vite qu'elle ne le pensait. Le dernier round qui l'avait opposée à un espèce de titan (plus rapide que sa stature ne le supposait) l'avait fatiguée. Elle avait tout fait pour éviter un affrontement direct à l'épée avec le colosse sachant qu'elle ses bras ne tiendraient pas le coup. Toutefois pour le mettre à terre elle n'avait pas eu le choix et son poignet en avait subit les consequences. Pour le prochain combat qui l'opposerait à la louve elle devrait tenir son épée de l'autre main. On l'avait entrainé à être habile et ambidextre mais sa main droite n'avait jamais été aussi fluide dans ses mouvements que la main gauche. Heureusement pour elle, elle avait remarquer que la petite gueuse s'était blessé sur le côté.

En parlant de la gamine, celle-ci la regardait comme si elle allait la farcir et la manger griller pour son quatre heure. Cela la fit sourire, elle ne voulait pas se battre contre une sauvage apeurée!

Le géant blond se leva une claymore à la main.

-Bien pour le dernier combat vous ne vous ferez pas face, dit-il en se saisissant d'une énorme Claymore à dents de scie, mais vous devrez m'affronter en groupe.


Quoi?! se dit-elle outrée. Il était hors de question qu'elle affronte le chef de garde et encore moins qu'elle face équipe avec qui que se soit! Elle jeta un coup d'oeil autour d'elle pour voir si ce n'était pas une blague, mais un silence de mort régnait sur la plage.
Elle soupira...
Elle regarda à nouveau la gueuse dont les yeux rond comme des soucoupes observait Valkyon avec incrédulité.

Alyana était sur de ses compétences en combats il n'y avait aucun doute, elle faisait partie des meilleures. Mais elle était épuisée, la sauvageonne aussi de plus elles étaient toutes deux blessé, rien de grave mais assez pour ralentir leur mouvement et laisser des ouvertures au chef de garde. Elles ne devraient compter que sur une chose lors de se combat, la cohésion et la rage de vaincre. Elle avait beau mépriser la gueuse elle devait reconnaitre que celle-ci bien qu'elle est un style de combat désorganisée (ce qui lui donnait l'effet de surprise, un sacré avantage) était determiner.

Elle inspira et s'approcha de la gueuse.

- Bien! Dit-elle en empoignant le bras de cette dernière ce qu'elle ne sembla pas du tout apprécier. Je ne vais pas passé par quatre chemins. Nous n'avons aucunes chances de gagner mais rien ne nous empêche de surprendre tout le monde. Nos deux styles de combats sont diamétralement opposés mais ça peut être à notre avantage si nous compensons nos lacunes. De plus je sais que tu es blessé aux cotes je le suis au poignet il va falloir qu'on se couvre l'une l'autre pour ne pas lui laissé d'ouvertures, tu comprends? elle ne lui laissa pas le temps de répondre et enchaina, on doit tout miser sur la rage de vaincre, tu t'occupes de le faire bouger, d'occuper son esprit et moi je trouve des ouvertures pour le frapper.

A peine avait-elle eu le temps de finir son petit discours que le chef de garde débarquait sur le champ de combat. Tout les participants regardaient fixement le centre de l'arène.

Elle se mit en garde et la louve fit de même. L'une a côté de l'autres, elles observait avec attention le géant bronzé.

-Que le combat commence dit-il en levant se claymore. Encore une arme en dent de scie. Pourvue que mon épée y résiste murmura t-elle pour elle-même.

En quelque que secondes Valkyon était sur elles, elles eurent à peine  le temps de bondir en arrière pour se mettre hors de portée. Bon dieu qu'il est rapide!

La petite sauvage se mit en mouvements, elle était presque aussi rapide que lui, c'est gestes hasardeux et ses mouvements de jambes originaux fire leur petit effet et Valkyon hésita quelques secondes. Assez pour qu'Alyana passe derrière lui, mais au moment ou elle allait le frapper au genoux il se retourna d'un bloque et la déstabilisa avec un coup de pied renversé. Elle eu le temps de l'éviter mais il s'en fallut de peu. La sauvageonne avait l'air plus determiner que jamais, comme un loup pris au piège elle semblait prête à vaincre les dieux si il le fallait. Alyana reprit ses esprits, elle ne gagnerais pas se combat mais elle pouvait gagner le respect de Valkyon!
D'un petit bon vers l'avant elle glisse sous les jambes du colosse et atterrit face à lui, elle tournoya et sans prévenir la sauvage s'appuya sur son épaule pour se propulser vers l'avant pour donner un coup de pied en plein dans la tête du grand dadais. Mais elle n'en fit rien, d'un mouvement souple du poignet elle fit pivoter son épée dont la pointe vint s'enfoncer dans l'épaule de son adversaire mais pas assez profondément, de plus ses jambes fatiguées ne lui permirent pas de bien se réceptionner à l'atterrissage et le chef de garde en profita pour se jeter sur elle. Alyana jeta un regard rapide à le gueuse, c'était maintenant ou jamais! A toi de jouer enfant de la foret...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kalyss

avatar

Messages : 26
Date d'inscription : 18/12/2015
Age : 22
Localisation : Perdue dans les bois...

MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   Sam 27 Aoû - 1:25

Après plusieurs minutes de combat intense, la coéquipière de Kalyss parvint à toucher le chef de garde, ce qui était déjà surprenant vu son niveau. Mais l’euphorie laissa vite place à la cruelle réalité: Le géant n'était qu’égratigné, et il profita de la fatigue l'elfe pour mieux l'attaquer.

Cette dernière lançant un regard obstiné à Kalyss juste avant que l'armoire à glace ne lui tomba dessus. Pas besoin de mot, ce regard voulait tout dire : Fonce.

À bout de bras, la Louve effectua une rotation sur elle même, laissant son poids entrainer son arme pour propulser le géant loin de l'elfe. Mais le coup ne réussi qu'à moitié; Musclor se décala sous le coup de quelques centimètres seulement, et il avait eut le temps de se retourner et de saisir le côté non-tranchant de l'épée. Oh-oh.

La jeune fille vola dans les airs, se faisant en même temps désarmer. Elle attérit quelques mètres plus loin, et se réceptionna aussi bien que mal, c'est-à-dire en se foulant la cheville. La douleur se fit vive, mais il lui en faudrait bien plus pour s'arrêter maintenant. La rage se dessinait sur son visage tandis qu'elle se relevait, face au chef qui avançait vers elle le visage fermé. Elle vit du coin de l'oeil que sa coéquipière était tout aussi amochée qu'elle, mais qu'elle se relevait également.

Seul bémol au tableau : le type avait désormais deux armes. Cependant, les deux étaient des armes lourdes, destinées à être portées à deux mains. Sans hésiter une seconde de plus, Kalyss s'arma des deux dagues qu'elle portait à la ceinture. Avec ça, elle serait plus rapide, mais le corps à corps s'annonçait plus que risqué.

Pfff... Tant pis!

Les poings serrés sur ses dagues, elle se lança à corps perdu contre le mastodonte. Comme elle le pensait, il n'avait aucun mal à esquiver ses coups... Du moins à elle seul. L'elfe était arrivée discrètement mais rapidement derrière le géant, et s’apprêtait à lui asséner un coup dans les côtes. Valkyon n'eut pas le temps d'esquiver, et une entaille rouge se dessina sur ses côtes. Distrait 5 secondes par cette attaque, la sauvageonne en profita pour tenter un coup de dague, mais il fut paré par les protections du bras gauche du garde. Le coup avait cependant réussi à l’érafler sur le biceps. Alors que les deux novices s'apprêtait à rattaquer, le grand blond se baissa, puis jeta tour à tour ses pieds contre les chevilles de ses adversaires.

Elles tombèrent toutes deux la tête la première dans le sable chaud. Pas déstabilisées pour autant, combattant autant le géant que la fatigue et la douleur, elle se relevèrent , la même expression déterminée peinte sur le visage.

- Assez joué, déclara Valkyon toujours d'un air neutre en se mettant en position de combat.

Le sang de Kalyss ne fit qu'un tour.

Jouer?! Comment peut-il dire qu'on ne faisait que jouer?!


Elle fondit sur lui sans réfléchir un instant de plus. Erreur fatale. Le guerrier avait eut le temps de repérer son point faible : ses côtes gauches, qui hurlaient leur douleur depuis le début du combat. Il pivota sur lui même et enfonça violemment son coude dans les côtes de la Louve. Elle se souvint entendre un crack; puis plus rien. Ses yeux se fermèrent, et elle laissa la fatigue l'envahir. (comment ça on dirait qu'elle est morte?)

Pendant ce temps, Valkyon avait enchainé et était passé à l'Elfe. Il était encore plus rapide qu'il y a quelques minutes, et l'elfe elle, plus lente à cause de la fatigue. Dans un accès de bonté, le Chef de la Garde obsidienne écourta sa débâcle. Se saisissant de son poignet affaiblis, et il la retourna en la faisant passer au dessus de lui. Son corps fin retomba lourdement sur le sol, elle ne bougeait plus.

Un peu inquiet sur les bords, le Géant retourna l'elfe qui était face-contre-terre. Et il fut surpris d'y voir un fin sourire fendre le visage délicat de celle-ci. Un sourire paisible, satisfait de s'être battu jusqu'au bout. Scrutant le visage de l'autre cadavre candidate, il y découvrit le même sourire, celui du guerrier épuisé, mais fier.

Sous les rayons dorés du soleil de cette fin d'après midi, ces deux jeunes filles que tout semblait opposer, aussi bien par le mode de vie que par l'apparence, semblait n'être qu'une seule et même âme se battant de tout cœur dans le but de vaincre leur passé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Acte 4 : Les sélections   

Revenir en haut Aller en bas
 
Acte 4 : Les sélections
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enjeux et défis des prochaines élections indirectes
» Enfin une date pour les élections en Haiti
» Haïti : Élections présidentielles à la pointe du fusil
» HAÏTI : LES ÉLECTIONS DU 22 SEPTEMBRE 1957.
» Haiti-élections -diplomatie: les murs ont des oreilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Here comes the Hurricanes :: Plage-
Sauter vers: